Un accessoire : le chapeau


Boudé par les uns, méconnu par les autres, voilà une pièce de votre costume pourtant très utile, que ce soit d'un point de vue esthétique ou pratique. Ce dont je parle est bien évidemment le couvre-chef... le chapeau. Très peu introduit dans la culture "fantasy", bien plus par celle "médiéval", cet élément injustement négligé saura pourtant faire rayonner votre personnage de différentes manières, à tel que point que vos camarades ne pourront qu'éprouver une terrible jalousie lorsque vous le chausserez. Pourquoi ? Comment ? Lequel arborer selon les occasions ? On ne vous cache rien, on vous dit tout.



En la pratique, tout d'abord, nous pouvons remarque que les GNs se déroulent souvent pendant la belle saison. Le soleil y rayonne d'au moins mille feux, infligeant ses terribles brûlures au quidam qui fit l'erreur de ne pas se prémunir de crème solaire. Bien plus pernicieux est le second effet : l'insolation. Vous avez livré bataille toute la journée, vous voilà à votre camp et soudainement, des vertiges vous prennent. Vôtre crâne résonne comme un tambour, bref, l'astre qui nous réchauffe vient de vous porter un coup terrible. Cela ne vous arrivera pas, pas à vous ! Vous avez décidé de vous équiper d'un chapeau, vous voilà partiellement immunisé à cet effet roublard. Tous vos comparses qui se gaussaient de vous, restés des heures à ferrailler au soleil ne peuvent à présent qu'apprécier votre sagesse. A l'inverse, lorsqu'il pleut, vous venez de trouver un bon moyen de garder vos cheveux au sec quelques temps, et lorsque la nuit tombe, que le froid commence à mordre les plus dévêtus, vous ne le craignez pas : vous en êtes partiellement protégé par votre indéfectible compagnon. Les plus roublards auront noté qu'ils acquièrent par son biais une cachette supplémentaire... et un moyen de dissimuler quelque peu leurs traits.



D'un point de vue esthétique, un chapeau pourra permettre une identification plus rapide de votre personnage, et fera noter même à vos pires adversaires votre sens aigu du détail. Ainsi, on verra les paysans affublés d'un simple cal (qui pourra aussi être utilisé comme masque ou pour vous rafraîchir), les artisans d'un galéron ou encore les bourgeois d'un chaperon ou d'un béret (nous ne traiterons pas ici le casque, qui fera l'objet d'un autre article). Reconnaissance immédiate de votre statut social, preuve de bon goût, il peut aussi être le symbole de toute une compagnie (par exemple, une troupe entière de mercenaires portant un béret noir, doté d'une plume blanche, peut facilement être identifiable... et redoutée). Décoré de broches et de pin's, cet affiquet pourra afficher bien haut vos exploits, les créatures terrassées et même votre immense richesse.


Souvent abordable à un prix modique, existant dans une multitude de modèles et de couleurs, une fois adopté, on ne peut plus s'en passer. Bref... vous le savez à présent, il vous faut vous en dénicher un !



SERVICES
INFORMATIONS
PRODUITS

Qui sommes nous ?

Contactez nous

Où nous retrouver ?

Mentions Légales

CGV

© 2020 par Private LARP. Créé avec Wix.com

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle